dimanche 20 juillet 2014

Fronalpstock


Chloé et Alan vont sur leur 4 ans. J'ai pensé qu'il était temps de les initier à la randonnée alpine :-). Au dessus de Schwyz, une très jolie crête facilement accessible servira pour leur baptême. J'étais déjà venu ici y a quelques années (article). Très belle journée.

Route


Garés au pied du funiculaire qui monte à Stoos. Petite marche vers le télésiège qui monte au Kligenstock puis randonnée vers la Fronalpstock. Redescente en télésiège et funiculaire.


Photos


Le funiculaire avale les 700 mètres de denivelé en une dizaine de minutes. Découverte totale pour les loulous !



Météo radieuse. Au fond, la crête au programme.



Au nord, les Mythens.



Après 20 petites minutes de marche en chantant, on arrive au premier téléphérique. Le Kligenstock est tout en haut, à gauche.  



"Les sièges qui volent". Première fois pour eux je crois bien.



Picnic rapide au Kligenstock (1935 m).



De là on voit une bonne partie de la randonnée. Au bout de la crête, la Fronalpstock. Au fond, Pilatus et Rigi.



De l'autre coté. Glärnisch sur la gauche et Chaiserstock à droite. 



C'est parti. Cette crête est vraiment jolie. Techniquement facile mais mieux vaut ne pas tomber. On reste pas trop loin des enfants...



"Vous me faites un sourire les loulous ?"...



Le temps standard est de 2 heures, il nous aura fallu pas loin de 5 heures avec les pauses, en y allant doucement.



C'est l'été...



Coucou papa !



 Petite pause avec vue sur le lac des Quatre-Cantons. C'est magnifique ici...




Alan était très fier de mener :-).



Sympa l'endroit pour la sieste.





Pendant que les enfants se repose en bas, je me fait un petit sommet en plus, l'Huserstock. Ça fait un de moins !



Assez impressionnant ce Chaiserstock. On a du mal à croire qu'un simple chemin de randonnée y monte. Avec quelques cordes cela dit...



Y a pire comme vue... Le lac des Quatre-Cantons dans sa splendeur. On devine aussi le lac de Seelisberg.



Mon reflex m'a laché, j'ai terminé au smartphone :-(. Derrière, le Huserstock donc. Avec les enfants et Alice, on a contourné la partie sommitale puis descendu par ce petit chemin avant de remonter environ 200 mètres. Les loulous s'en sont sortis comme des chefs. Un pas après l'autre, c'est le secret.



Physiquement ça n'a pas été facile, mais ils avaient les yeux grand ouverts. C'est prometteur :-).



Peu l'avant l'arrivée à la Fronalpstock, la carte postale suisse..



Au restaurant d'altitude, pause fraîcheur. Puis, gros coup de bol, un concert d'Alphorn ! En 8 années de randonnées régulières, je les compte sur les doigts d'une main. Alan et Chloé en ont pas raté une miette :-).



Belle journée, sympa d'initier mes ptits doudous... Dommage que Lola n'était pas. Mais on voit bientôt la fin du tunnel: les randonnées tous en famille c'est pour bientôt !

Nicolas, Alice, Chloé et Alan.