mardi 28 juillet 2015

Finsteraarhorn

En juillet, Dante et moi avons fait un mini-raid de 3 jours en Valais. Trois jours magnifiques entre glaciers et sommets majusteux, à l'écart de tout. Le but était de grimper le Finsteraarhon, le toit de l'Oberland bernois.

In July, Dante and I did a 3 days mini-raid between in Valais. Three beautiful days between glaciers and majestic peaks, away from civilization. Goal was to climb Finsteraarhorn, top of Bernese Oberland.

Les 3 jours / The 3 days:
  1. Jungfraujoch > Konkordiaplatz > Finsteraarhornhütte
  2. Finsteraarhorn (4274 m)
  3. Finsteraarhornhütte > Oberaarsee > Grimselpass

 

 Jour/Day 2 - Route


Coté PD+ ou AD-. Cheminement fut très simple, avec des cairns au début et une belle trace dans la neige. Belle montée bien efficace sur neige puis arête assez simple mais exposée et pas assez sèche à notre goût...

Rated PD+ or AD-. Way up was very easy to find, with cairns at first and then a snowy track. Efficient way up on snow, then not too tough but exposed ridge, which was not dry enough for us.



Photos


Départ du refuge avant l'aube. On avale rapidement les premieres centaines de mètres de dénivelé. Le ciel commence à reprendre des couleurs.

We left the hut before dawn and went up quickly on the first hundreds meters ascent. Colors are slowly back in the sky.



On prends pied sur le glacier. Au dessus, quelques cordée. Quelques jolies crevasses là haut et des ponts de neige qui semblent vivre leur derniers instants... Quelques semaines plus tard, ça doit être rock and roll ici :-).

Stepping now on the glacier, other climbers above us. Some nice crevasses over there, with snow bridges that looked pretty thin... A few more weeks and this must be exciting here :-).



Fieschergletscher. Une cordée plus bas également, qui cherche le passage.

Fieschergletscher. Another rope party below as well, looking for a way.



On passe le Frütstuckplatz, la 'place du petit déjeuner', un épéron rocheur entre 2 glaciers où peut souffler en sécurité. La trace passe entre les crevasses et le sérac puis monte droit au Hugisattel (4090 m), cet épaulement juste avant le début de l'arête nord.

We passed the Frütstuckplatz, the 'break-fast place', a rocky spur between two glaciers where you can safely rest. The track goes between the crevasses and the sérac, then straight up to Hugisattel  (4090 m), that saddle where the rocky north ridge starts.



Derrière, à l'ouest, Grünhorn et Fiescherhorns s'enflamment.

Behind, to the west, Grünhorn and Fiescherhorns set on fire.



Idem au sud ouest avec les Wannenhorns.

Same for the Wannenhorns, south-west from us.



On en termine avec la montée au Hugisattel. De l'autre coté, à l'est, vue exceptionelle. Le Finsteraargletscher juste en dessous. Le Schreckhorn tout à gauche. La Suisse centrale au fond.

We are done with the climb up to Hugisattel. On the other side, the view is exceptional. Down below is the Finsteraargletscher. Schreckhorn on the left side. Central Switzerland on the background.



Au nord ouest, vision surprenante: la face sud de l'Eiger (3970 m) et son arête Mittellegi. Arête que je grimperais pile deux semaines après :-).

A surprising vision to the north west: the south face of Eiger (3970 m) and its Mittellegi ridge. I will climb that ridge only two weeks after :-).



Au loin, au sud ouest cette fois, l'imposant Weisshorn entouré du Cervin et de la Dent Blanche. La classe.

Far away, looking south west now, the massive Weisshorn, surrounded by Matterhorn and Dent Blanche. How cool is that!



Sud toujours mais un peu plus est, la région de Saas-Fee et son groupe des Mischabels (Allalinhorn, Alphubel, Täschhorn et Dom notamment).

South still but bit more east, the Saas-Fee area and the Mischabel group (including Allalinhorn, Alphubel, Täschhorn and Dom).



On attaque l'arête. Pas trop dure mais assez exposée.

Climbing the ridge now. Not too difficult but quite exposed.




Un peu plus haut, on est refroidit par une pente de neige bien exposée et offrant peu de protection. A la montée, je m'en serais sorti, à la descente je sais pas... D'un commun accord (ça mérite d'être souligné :-) ), on abandonne, une centaine de mètres avant le sommet. On serait surement arrivés là haut avec une arête sèche, snif.

Above, we got cold feet because of an exposed and difficult to protect snowy slope. On the way up, I would have managed but not sure for the way down... We quickly agreed, yes we sometimes do that ;-), to quit, one hundred meters before summit. I'm sure we could have made it on a dry ridge '-(.



On redescends, prudemment. A droite, mille mètres de vide :-).

Carefully coming down now. A thousand meters drop on the right side :-).



Du coup, on en profite pour refaire quelques photos au Hugisattel. C'est tellement beau là haut... Gros plan sur l'Aletschhorn (4193 m) et le Lötschenlücke.

We took benefit of the extra time to make more pictures once back at Hugisattel. It's so nice up there. Now, zooming on the Aletschhorn (4193 m) and Lötschenlücke.



Dammastock, fait à ski ce printemps.

Dammastock, skied during last spring.



Schreckhorn. Il mérite bien son nom bestial, il fait peur...

Schreckhorn. Fully deserves his beasty name, it's scary...



Photos pour la postérité :-)





Allez, retour vers le refuge.

Alright, down to the hut now.



Joli cirque glaciaire autour du Grünhorn et Fiescherhorn.

Nice glacier cirque around Grünhorn et Fiescherhorn.



La descente est rapide, quoique les ponts de neige nous semblent encore plus fragile que tôt le matin. Comme on a tout le temps (il est environ 11 heures du matin là), on va se grimper vite fait le petit moignon en face, juste au dessus de la cabane.

Downhill went fast, although the snow bridges looked even thinner than early this morning. Since we had some time (it's around 11 am now), we did a quick climb on that rock down below, just above the hut.



Coup d'oeil en haut.

Looking up.



Faut qu'il m'apprenne à sourire sur les photos.

Dante, you need to teach me how to smile on photographs!



On grimpe ce petit rocher. Jolie arête très facile et rigolote.

So we climbed that rock. Nice little rocky, very easy and fun.





Et nous revoila au refuge. Ein bier bitte !

And back to the hut. Ein bier bitte !



Un peu déçu forcément de ne pas avoir fait le sommet, surtout que les chances que je le retente sont faibles. Cela dit, magnifique journée, la montagne nous en a mis plein les yeux et la météo fut radieuse. Et puis surtout on est resté raisonable. Du coup, pas trop de regrets, que des bons souvenirs.

Slightly disappointed of course to have missed the summit, especially since I will probably never go back again. But overall it was a gorgeous day, we saw many beauties and the weather was perfect. And more importantly, we were reasonable. So not so many regrets, only great memories.

Nicolas