jeudi 20 août 2015

Eiger

Eiger. Le nom qui claque. L'une des montagnes les plus célèbres au monde, théatre de triomphes et tragédies. Grimpée fin juillet dans des supers conditions. Beaucoup de belles photos, article fleuve...

Eiger. Quite a name. One of the most famous mountains in the world, where many triomphs and tragedies occured. I climbed it end of last July, in great conditions. Many nice pictures, so long article...

Situation


L'Eiger je l'ai prise en photo des milliards de fois, au moins. Faces nord-ouest et ouest:

I photographed the Eiger a billion times, at least. Here are the north-west and west faces:



Face sud, avec toute l'arête Mittellegi sur la gauche et le refuge au milieu.

South face, with the whole Mittellegi ridge on the left and the hut in the middle.



La trilogie de faces nord Eiger-Mönch-Jungfrau est un classique suisse, visible d'une bonne partie du pays.

The Eiger-Mönch-Jungfrau north faces trilogy is a Swiss classic, visible from many places in the country.


Route


La veille, j'étais monté avec mon guide, Olivier, de la Compagnie des Guides de Chamonix, au refuge Mittellegi, jolie course. Aujourd'hui on va faire l'Eiger par son arête est, la Mittellegi. Ca passe en D (Difficile), soit un peu plus dur que la voie normale (face ouest, cotée AD). Le retour à la civilisation se fait par les Eigerjochs, le Mönchjoch et le Jungfraujoch (funiculaire pour descendre). On a mis environ 6h30 je crois.

The day before, I went up with my guide, Olivier, from the Compagnie des Guides de Chamonix, to the Mittellegihütte, nice climb. Today, we will climb the Eiger from its eastern ridge: the Mittellegi. It's rated D (difficult), a bit thougher than the normal route (west face, rated AD). The downhill goes through the Eigerjochs, the Mönchjoch and the Jungfraujoch (cog train there). It took around 6.30 hours.


Topo CamptoCamp

Corde de 50 mètres. L'arête est bien (trop ?) équipée: cordes fixes, spits aux moments clés et anneaux de rappels. Quelques petits friends sont utiles sur l'arête entre les Eigerjochs.

50 meters rope. The ridge is (too ?) well equipped: fixed ropes, bolts when you need them and abseil rings. You can use a few small friends on the ridge between the Eigerjochs.

Photos


Il est 5 heures, Paris s'éveille et nous on grimpe déjà. On suit le fil de crête à la frontale,lLe refuge n'est pas encore loin. Les lumières en dessous c'est Grindelwald.

5am. We are climbing already, on the ridge, headlamp on. The hut is still on sight. The lights below, that's Grindelwald.




A droite, c'est raide. La région de Wengen.

To my right, that's steep. Wengen area. 



A gauche, c'est raide aussi. On voit une bonne partie de la course aujourd'hui : la montée jusqu'au Grosser Turn (le sommet de l'Eiger est caché derrière), puis la descente par les Eigerjochs et la traversée sous le Mönch. La Jungfrau tout au fond.

To my left, that's steep too. We see a good part of the climb today: the way up to Grosser Turn (the Eiger summit is hidden behind), then the downhill via the Eigerjochs and the traverse below Mönch. On the background, the Jungfrau.



Au centre, une belle arête et Olivier.

Ahead, a nice ridge and Olivier.



Le soleil se lève. Conditions météo de rêve. Un peu de monde mais ça va encore. Le refuge était plein, mais il ne peut accueillir qu'une grosse vingtaine de personnes... Quelques bouchons sur les cordes fixes sinon tranquille.

The sun shines. Perfect weather conditions. Some people but it's ok. The hut was full but it can only take around 20 people... Some traffic jams on the fixed ropes, otherwise quiet.



L'aube, la plus belle des lumières.

Dawn, the most beautiful light.




La face nord-est et les cordes fixes. Derrière le Männlichen et au fond le lac de Thoune. Le Niesen aussi tient.

The north-east face and the fixed ropes. Behind, Männlichen, Lake Thun and Niesen.



On a passé le Grosser Turn (je crois), un long passage en cordes fixes démarre. C'est pratique et rapide mais finalement j'aurais préféré grimper pour de vrai :-).

We passed Grosser Turn (I think), now a long section on fixed ropes starts. It's convenient and fast but I would have preferred climbing :-).



Derrière, jolie vue sur Schreckhorn et Wetterhorn. La col de la Grosse Scheidegg tout à gauche.

Behind, nice views over Schreckhorn and Wetterhorn. Grosse Scheidegg pass is to the left.



Le sommet se rapproche doucement. Très peu de neige après la canicule de juillet. Grande ambiance tout de même mais léger regret, j'aime trop les crêtes en neige.

Summit gets closer. Not so much snow anymore after the crazy heat in July. Great atmosphere still but regretting a bit a nice snow ridge, I love them so much.





Sur ma droite, le final de la face nord-ouest (cotée ED !), la fameuse Eigernordwand. Sortir là dessus, après les 1600 mètres de roches verticales, doit être une expérience inoubliable... Stupéfiant.

To my right, the end of the north-west face (rated ED !), the (in)famous Eigernordwand. To exit there after the 1600 meters of vertical rocks must be an unforgettable experience... Stunning.



Au sud, le glacier Ewigschneefäld, entouré des Fiescherhorns et de Trügberg.

Looking south, the Ewigschneefäld glacier, surrounded by Fiescherhorns and Trügberg.



Plus que quelques mètres. On se sent bien là.

Just a few meters left. Feeling great.



3970 mètres, plus rien à monter. Où est la croix ??

3970 meters. Nothing left to climb. Where's the cross ??



Olivier. L'ombre de l'Eiger nous montre où se trouve Mürren, pratique.

Olivier. The shadow of the Eiger points to Mürren, quite convenient.



Au nord / North: Männlichen, Schynige Platte, Interlaken, Thunersee, Niesen, Emmental, Jura etc.



Sud-ouest / South west : Jungfrau & Mont Blanc.



Sud-est, le Schreckhorn et son refuge à gauche. Le Finsteraarhorn tout à droite. J'étais presque là haut deux semaines auparavant :-). Le glacier Ischmeer en dessous.

South-east: Schreckhorn and its hut to the left. Finsteraarhorn to the right. I was almost up there 2 weeks ago :-). Ischmeer glacier below.



Nous voila partis dans les rappels. Enfin, moi en moulinette puis Olivier en rappel sur un seul brin. Il utilise un noeud rigolo que je connaissais pas: le noeud Dufour. Magique mais dangereux :-).

And now we are abseiling down. Well, I'm top roping actually and Olivier is then only using one end of the rope. He used a fun knot I didn't know, the Dufour knot. Magical but dangerous :-).



Quelques pseudo rappels donc et des dalles un peu glissantes qu'on desescalade. On va arriver au Nördliches Eigerjoch, un petit col avant l'arête en face. Vue de loin, l'arête a l'air presque facile.

So a few abseils and slippery slabs which you climb down. We are almost at the Nördliches Eigerjoch, a tiny pass before the ridge ahead. From here, looks almost easy. 



Mais à mesure qu'on arrive à sa hauteur, on comprends sa longueur et qu'elle est loin d'être plate...

But as you go down, you realize it's long and not that smooth...





Derrière, la descente depuis le sommet de l'Eiger, l'arête Mittellegi sur la droite.

Behind, the downhill from Eiger summit, the Mittellegi ridge to the right side.




Cette seconde arête, je l'ai trouvé presque plus dure que la Mittellegigrat elle-même. Surtout qu'Olivier a tenu à la faire en crampons :-).

That second ridge I find even more difficult than the Mittellegigrat itself. Especially since Olivier wanted to keep the crampons :-).



Un beau gendarme. On n'a rien évité du tout ! Le granit est super.

Nice gendarme. We didn't avoid anythind. The granit is awesome.



No way ? Way !




Je dois avouer qu'à ce moment je commençais à la trouver bien longue cette arête. Pas mal d'up and down. Ca fait bien 5 heures qu'on fait mumuse en équilibre, j'attends la neige avec impatience. J'ai déjà les crampons aux pieds en plus :-).

I've gotta confess I was beginning to think that ridge would never end. Many up and downs. We are on the edge for 5 hours already so I'm waiting for the snow now. Besides, I have the crampons already :-).



Jolies les vues vers l'est. Le Wetterhorn, à gauche, me tente de plus en plus. Belle randonnée glaciaire vu comme ça.

Nice views toward east. The Wetterhorn, on the left, is tempting me more and more. Looks like a nice glacier hike, from here.



La neige, je respire un peu ! On arrive au Südliches Eigerjoch. Vue sur l'imposante face est du Mönch, que je découvre, un peu surpris...

The snow, I can breathe a bit. We made it the Südliches Eigerjoch. Incredible view on the impressive east face of Mönch. Didn't expect that...



On traverse à la base de la face, direction le col Mönchjoch.

Traversing at the base of the face, heading to Mönchjoch pass.



Derrière, au nord-est, vue irréelle. Une bonne partie de l'arête Mittellegi, la refuge et la course faite la veille, en face sud. Au loin, inattendus, Pilatus, Lac des Quatre-Cantons et Rigi !

Behind, surreal view. A good part of the Mittelledi ridge, the hut and the climb we did yesterday, on the south face. On the background, unexpected, Pilatus, lake Lucerne and Rigi !



Immensité glaciaire. Les Fiescherhorns en face.

Huge glacier. Fiescherhorn ahead.



Le refuge Mönchjochhütte est en vue, fin du dénivelé positif. Ouf !

The Mönchjochhütte is now on sight. Climb is over, pheeww...



Finalement redescente tranquille au Jungfraujoch, amusés par les nuées de touristes en tennis sur le glacier. La crête à droite, qui monte à la Jungfrau, me fait officiellement saliver. Ma trilogie serait complète :-).

And now easy downhill to Jungfraujoch, smiling at the countless tourists in sneakers on the glacier. That ridge on the right, going up to Jungfrau, is officially tempting me. My trilogy would be complete then :-).



Quelle journée de rêve... Gros bol avec la météo. La veille pas trop beau et ça se recouvrait en fin d'après midi. Montagne, rocher et vues magnifiques. L'une de mes plus belles ascensions clairement. Merci à Olivier de m'avoir monté et descendu en me donnant l'impression que c'était facile ! Monter en tête aurait été une experience totalement différente. J'ai l'impression d'avoir triché mais finalement c'était bien agréable de se faire guider, moins de stress...

What a great day... Got very lucky with the weather, was bad the day before and got cloudy again in the afternoon. Mountain, rock and view, all amazing. One of my most beautiful climbs, clearly. Thanks to Olivier to have brought me up there and down, making me feel it's easy. Leading this would have been a completely different experience. I feel I cheated but in the end it's nice to follow, much less stress.

Nicolas